La « Nuit Debout » tourne encore à l’émeute

La « Nuit Debout » tourne encore à l’émeute

Paris Vox – A défaut de parvenir à trouver un « prolongement politique » à son action, une concrétisation à la mobilisation de ces dernières semaines, la « Nuit Debout » semble s’enfoncer dans la fuite en avant de la violence nihiliste.

Cette nuit encore, du vendredi 22 au samedi 23 avril, des heurts violents ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre place de la République.

Deux véhicules de police ont été fortement endommagés, dont l’un totalement incendié, et les affrontements ont duré de minuit à deux heures du matin. A leur issue, douze personnes ont été interpellées.

Tout a commencé avec des jets de projectiles en directions des CRS qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène. La tension est alors montée à son paroxysme et les échauffourées ont éclaté.

Enième épisode de la « guéguerre » que jouent des manifestants qui commencent à tourner en rond sur cette grande place dont ils peinent à envisager la sortie.

Depuis le début du mouvement il y a trois semaines, 36 personnes ont été arrêtées en marge de la « Nuit debout », dont 35 ont été placées en garde à vue.

Fermer le menu