« Haig- Le secret des monts rouges » : l’ombre de Cizia Zykë.

« Haig- Le secret des monts rouges » : l’ombre de Cizia Zykë.

Paris Vox – C’est peu après la parution du roman autobiographique et best seller de Cizia Zykë « Oro » en 1984 que l’auteur : Thierry Poncet, fit sa connaissance dans un bistrot Parisien. Il devint son assistant et compagnon d’aventures lors d’un voyage à travers le monde qui dura presque 10 ans. De cette collaboration naîtra la suite des aventures vécues de Cizia Zykë : « Parodie », « Sahara » et « Oro &Co », mais aussi des personnages de fiction comme « Tuan Charlie » ou encore « Haig » le personnage principal de ce livre.
L’histoire se passe au Cambodge (l’auteur y vécut et fut rédacteur dans un journal local : « Le Mékong ») au lendemain de la guerre civile, dans les années 90, et l’action se situe dans l’univers des compagnies forestières. C’est aux commandes d’une vieille péniche de l’armée américaine : la « Marie-Barjo », chargée de tronçonneuses et d’alcool, que « Haig » approvisionne les différents camps de bucherons le long du Mékong. Il est accompagné d’un équipage de « maudits », avec lequel il va devoir, contre son grès, embarquer une bien mystérieuse passagère. Au fil de l’eau, l’infaillible intuition de l’aventurier indique que ce sera très certainement à tous leur dernier voyage sur ces eaux. Les escales ponctuent le récit telle une échelle de graduation du danger : d’étranges meurtres sauvages précédent nos voyageurs, et plus le navire se rapproche des « monts rouges », plus la rencontre avec l’assassin semble inévitable.
Même si le personnage de « Haig » partage des traits communs avec Cizia Zykë, il faut surtout voir dans ce roman un hommage aux aventuriers, et un bon moment d’évasion le long de ce fleuve mythique.
« Haig-Le secret des monts rouges » de Thierry Poncet aux éditions Taurnada.
www.taurnada.fr

Fermer le menu