IDF : renforcement de la campagne « contraception et IVG »

IDF : renforcement de la campagne « contraception et IVG »

Paris Vox – Si la majorité régionale de Valérie Pécresse a annoncé la suppression du « pass contraception », elle va parallèlement drastiquement renforcer la campagne « contraception et IVG ». Elle va ainsi consacrer, en 2016, 250 000 euros au soutien aux centres IVG, soit près de trois fois ce qui leur était octroyé en 2015 par la majorité socialiste. Le budget de prévention sur la contraception lui augmente plus faiblement, passant de 280 000 à 300 000 euros .
L’abandon du « pass contraception » fait suite au constat de l’échec de ce dispositif qui permettait d’accéder gratuitement et anonymement, via les infirmière scolaires, à des moyens de contraception et à des dépistages d’infections sexuellement transmissibles, et dont seulement 2000 exemplaires ont été distribués sur toute la région en 5 ans.
La majorité se défend de faire là un choix « régressif » et clame son attachement à la prévention et à la facilitation de l’accès à la contraception et à l’avortement, comme le montrent d’ailleurs ses choix budgétaires.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance