IDF : les lycées privés à nouveau aidés

IDF : les lycées privés à nouveau aidés

PARIS VOX – Le conseil régional d’Ile-de-France, à majorité LR, a entériné jeudi 7 avril le retour des aides sociales aux lycées privés, suscitant la bronca de la gauche qui les avaient supprimées en 2012. Les élus Verts et socialistes n’ont ainsi pas hésité à parler de « scandale » et de « nouvelle guerre scolaire ». « On dépouille les lycées publics pour nourrir le privé ! » s’est même exclamé un conseiller particulièrement remonté contre la décision.
Le montant alloué à ces aides au privé est de 1,6 millions d’euros, une somme minime sur un budget d’investissement de 401 millions. Cet argent servira à assurer des aides à la cantine et la gratuité des manuels scolaires dans les 204 établissements privés de la région. Face aux invectives de la gauche, les élus de la majorité ont déclaré « vouloir sortir d’une opposition manichéenne entre public et privé ». Ils ont également rappelé que dans le contexte actuel et face au manque de places disponibles, certaines familles étaient « obligées » de placer leurs enfants dans des établissements privés. Les autres raisons de ce type de choix – la dégradation de l’enseignement dans le public, l’absence d’autorité, l’insécurité, la violence… – n’ont curieusement pas été évoqué.
De son côté, le groupe Front National s’est félicité de cette décision et de « la fin d’une injustice ».
Par ailleurs, plusieurs autres décisions moins polémiques ont été prises dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement, notamment l’octroi de 187 millions pour la construction et/ou la rénovation, et l’extension du wifi haut-débit à tous les lycées d’ici 2020. On pourra s’interroger sur l’intérêt et l’urgence de cette dernière mesure qui représente cependant certainement une très bonne nouvelle pour Facebook, Youporn et les sites de jeux en ligne.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance