Faire un don
Dourdan (91) : la gendarmerie attaquée aux mortiers d’artifice

Dourdan (91) : la gendarmerie attaquée aux mortiers d’artifice

Paris Vox – Nous seulement les forces de l’ordre ne font plus du tout peur aux bandes ethniques mais  elles sont dorénavant obligés de se barricader dans leurs propres locaux régulièrement attaqués par les voyous. Cette fois c’est la  gendarmerie de Dourdan qui a ciblée par des tirs de mortiers d’artifice.

Les faits se sont produits vers 22 heures dans la nuit de mardi à mercredi. Un hélicoptère a été déployé pour tenter d’identifier les auteurs de l’attaque. En vain. Aucun blessé n’a été interpellé mais ces tirs suscitent l’émoi des familles des militaires qui vivent dans cette enceinte.

Le parquet d’Evry-Courcouronnes a ouvert une enquête de flagrance pour retrouver les auteurs de ces faits.

Le colonel Hugues Sublet, commandant le Groupement, condamne fermement ces faits et assure les gendarmes et leurs familles de son soutien sans faille. Cela leur fait une belle jambe…

De son côté, la municipalité indique condamner « cet acte inadmissible envers les forces de l’ordre ».

Des mots, encore des mots, toujours des mots, les mêmes mots… Et toujours les mêmes résultats : le développement exponentiel de la guérilla urbaine et l’impunité des fauteurs de troubles.