Faire un don
La gratuité des terrasses : ce n’est que temporaire annonce Hidalgo !

La gratuité des terrasses : ce n’est que temporaire annonce Hidalgo !

Paris Vox – Voilà une annonce qui ne devrait pas réjouir les cafetiers et restaurateurs parisiens. Depuis 1 an et la fin du 1er confinement, le droit de terrasse parisien, que les cafetiers et restaurateurs payent à la mairie de Paris en échange du droit d’étendre leurs tables sur l’espace public, a été suspendu.

Couplé au droit de s’étendre sur les places de parking, cette mesure a permis à de nombreux restaurateurs de « compenser », du moins partiellement, une année compliquée ou ils ont été fermés pendant plus de la moitié du temps.
Il y a quelques semaines, la Mairie de Paris avait annoncé mettre fin à la gratuité des terrasses dès la réouverture ce qui avait provoqué une levée de boucliers massive de la part des restaurateurs parisiens. La Mairie de Paris avait alors reculé face à la pression des patrons d’établissement parisiens.

Les équipes de la municipalité sont revenus à la charge cette semaine et ont annoncé la fin de la gratuité des terrasses pour fin septembre, une fois la saison estivale terminée. 9800 terrasses éphémères ont été installées depuis quelques semaine pour accueillir les Parisiens désireux de retrouver cet élément incontournable du mode de vie de la capitale.

La gratuité représente un manque à gagner important pour la mairie de Paris, estimé à 47 millions d’euros. Une somme non négligeable pour une mairie dont les comptes sont dans le rouge depuis des années suite à une gestion considérée par certains comme catastrophique.

En revanche, l’autorisation d’installer les terrasses sur les places de parking devrait devenir pérenne suite à la signature d’une nouvelle charte entre les restaurateurs et la Mairie de Paris le 1er juillet. Elles seront simplement payantes…