Faire un don
Islam en entreprise : toujours plus de « comportements rigoristes » !

Islam en entreprise : toujours plus de « comportements rigoristes » !

Paris Vox – Des comportements qualifiés de «rigoristes »  sont repérés dans 12% des situations de travail, selon un baromètre publié aujourd’hui par l’Institut Montaigne. Si cette étude concerne l’ensemble des religions, c’est bien l’Islam qui est, de loin, la plus concernée par ces situations conflictuelles.

Des comportements qualifiés de «rigoristes» sont repérés dans 12% des situations de travail selon cette enquête 2020-2021 réalisée par l’Observatoire du fait religieux en entreprise (OFRE), contre moins de 8% en 2019.

Ces cas comprennent aussi bien le refus de travailler avec une femme que la remise en cause de la hiérarchie, le refus d’effectuer certaines tâches ou la tentative d’imposer une pratique religieuse au travail.

Ils sont «très majoritairement repérés dans les situations où la religion principalement présente est l’islam» (plus des trois quarts des cas), précise le baromètre, qui mentionne pour la première fois les différentes religions.

Désormais deux tiers des entreprises soit 66,5% des répondants (encadrants) disent rencontrer «régulièrement (31,3%) ou occasionnellement (35,2%)» le fait religieux au travail en 2020, une proportion qui a franchi un palier depuis 2016 mais s’est «stabilisée».

La plupart des comportements conflictuels signalés sont  «le fait d’hommes relativement jeunes» (moins de 40 ans) et «peu qualifiés», majoritairement pratiquants de l’islam.

Si le prosélytisme est plus fréquemment associé aux cultes évangéliques, les attitudes négatives envers les femmes sont «quasi-exclusivement» le fait de pratiquants musulmans. Un constat sur lequel on aimerait bien entendre les féministes professionnelles….