Faire un don
Cerny (91) : une rave-party interrompue par les gendarmes

Cerny (91) : une rave-party interrompue par les gendarmes

Paris Vox – La population supporte de plus en plus difficilement les mesures sanitaires et les infractions au confinement se multiplient. Hier soir, une centaine de participants à une rave-party ont été verbalisés pour non respect du couvre-feu et pour rassemblement illégal.

La fête aura été de courte durée. Dans la soirée de samedi, les gendarmes de la compagnie d’Étampes, soutenus par des collègues de Palaiseau, ont mis fin à une rave-party organisée à Cerny, Les forces de l’ordre ont été prévenues par un riverain s’étonnant de la circulation de nombreuses voitures et indisposé par la musique diffusée.

L’organisation de la fête s’était effectuée via les réseaux sociaux.

En plus des contraventions dressées aux participants, tout le matériel a été saisi dont huit groupes électrogènes, 12 barres de lumières, 7 jerricanes d’essence et un mur de 12 enceintes.

Personne n’a été placé en garde à vue mais une enquête est ouverte.

D’autres fêtes interdites du même type ont été interrompues dans d’autres communes du département, comme sur le parking de la Carrière à Cheptainville, et à Saint-Cyr-sous-Dourdan. Quatre personnes ont été placées en garde à vue.