Faire un don
Le Bourget (93) : incident entre des élus municipaux et les forces de police

Le Bourget (93) : incident entre des élus municipaux et les forces de police

Paris Vox – Les syndicats de police évoque des « comportements de voyou » pour qualifier l’attitude du Maire du Bourget et de plusieurs élus qui se sont opposés à une intervention des forces de l’ordre le vendredi 2 avril.

Les faits se sont déroulés aux alentours de 13h30 quand des agents de police du commissariat de La Courneuve sont intervenus à la demande du bailleur de la résidence du Gai Logis, au Bourget, pour procéder à l’enlèvement de « véhicules ventouses » sur le parking extérieur.

 «C’était une opération prévue, a rappelé David Goudenhooft, du syndicat Unité SGP Police 93 à nos confrères du Parisien. L’ambiance était un peu tendue avec les jeunes qui étaient là. Et elle a dégénéré lorsque nos collègues ont enlevé le troisième véhicule qui appartenait à un jeune de la cité

C’est alors que Karima Miloudi, maire adjointe du Bourget, aurait pris le parti des « jeunes » contre la police serait intervenue pour tenter d’empêcher l’enlèvement du véhicule. Cette intervention a redoublé l’agressivité des jeunes envers la police, ceux-ci n’hésitant pas à insulter les fonctionnaires qui ont dû faire appel à des renforts..

Jean-Baptiste Borsali, le maire DVD du Bourget,  est alors arrivé sur place et aurait voulu empêcher l’arrestation d’un individu particulièrement vindicatif envers les forces de l’ordre.

La situation devenant de plus en plus tendue, les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule.

Au final, cinq individus ont été interpellés pour outrages sur personnes dépositaires de l’autorité publique, rébellion et violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique. Par ailleurs deux policiers ont déposé une plainte contre l’édile pour violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique.