Faire un don
Jouets et jeux de société : les meilleurs alliés anti-confinement

Jouets et jeux de société : les meilleurs alliés anti-confinement

Paris Vox – La pandémie mondiale a été un véritable coup dur. Le confinement a été décrété pour réduire les risques de transmission. Ce faisant, commerces, restaurants et de nombreuses autres structures ont dû fermer leurs portes. Comment donc passer le temps enfermé chez soi ? Les Français ont trouvé la solution : les jeux de société.

Un second souffle pour les jeux de société

Depuis l’apparition du Covid-19, les loisirs sont très restreints. À cause du confinement de 2020, les Français ne pouvaient plus sortir librement. Restaurants, cinémas et autres structures ont cessé leurs activités. Alors que de nombreux secteurs souffrent des effets de la pandémie, d’autres voient leurs chiffres d’affaires augmenter. C’est notamment le cas pour les entreprises produisant des jeux de société et pour les magasins qui les commercialisent.

Franck Mathais, responsable dans une chaîne de magasins de jouets confirme que les activités dans ce secteur sont très florissantes. Il déclare que durant l’année 2020, la vente de jouets et de jeux de société a connu une hausse moyenne de 10 %. Il souligne que si l’engouement pour ces produits était déjà fort ces dernières années, le confinement a fait exploser le chiffre d’affaires de nombreuses enseignes dans toute la France.

Des jeux pour tous les goûts

Ces derniers mois, la vente de jeux de société n’a jamais été aussi florissante. Bien sûr, les commerçants voient une légère diminution de cet engouement. Cela est surtout dû à l’arrivée de l’été et au relâchement des mesures sanitaires. Toutefois, l’intérêt des Français ne s’émousse pas pour autant. Les produits pour les enfants ou pour la famille sont toujours aussi appréciés. C’est parfait puisque les ménages ne peuvent pas encore faire de sortie ou prévoir de grosses réunions entre amis.

Si les jeux de plateforme ont le vent en poupe, qu’en est-il des divertissements virtuels ? Le confinement est le moment idéal pour s’essayer à de nouvelles activités comme les jeux en ligne ou les paris virtuels. Cette dernière option est parfaite pour ceux qui souhaitent s’amuser et gagner de l’argent par la même occasion. De nombreux casinos en ligne proposent des jeux de machine à sous ou autres pour passer le temps et se remplir les poches par la même occasion !

Les adultes, grands consommateurs de jeux de société

Les jeux de société et les jouets sont-ils seulement réservés aux enfants ? C’est faux ! Durant le confinement, il a été noté que ce sont les adultes qui s’offrent le plus ce type de distraction. Pour Franck Mathais, ces types de jeux sont devenus une alternative idéale aux habituelles sorties entre amis. Et quelle est la solution pour les célibataires ou les couples confrontés à la distanciation sociale ?

Pour respecter les mesures sanitaires tout en s’amusant, les adultes peuvent se faire plaisir avec des jeux à deux. Les concepteurs de jeux de plateforme ont très rapidement repéré l’aubaine que ce nouveau secteur proposait. Ils ont ainsi lancé une gamme de produits pour couple afin de mieux passer le temps durant le confinement. Et pour ceux qui vivent seuls, c’est le moment de se mettre aux puzzles. Une distraction qui tient occupé pendant des jours selon la difficulté du produit.

Une tendance qui se prolonge

Si la pandémie est encore fortement présente à travers le monde, les mesures sanitaires commencent à être moins sévères. Avec l’arrivée de l’été, il est possible d’espérer l’arrêt du confinement. Cependant, si chacun sera de nouveau libre de sortir, qu’en sera-t-il de l’achat des jouets ? Ce secteur devra-t-il dire adieu à une source de revenus si importante ?

Concepteurs de jeux de société et vendeurs n’ont pas à s’inquiéter. Selon quelques études, 21 % des Français souhaitent continuer à acheter des jouets et des jeux de plateforme avant que le confinement ne soit levé. Et puisque les magasins sont fermés pour l’instant, les consommateurs ont trouvé d’autres moyens pour obtenir leurs produits. Grâce à Internet, ils peuvent passer commande auprès de nombreux sites. Plusieurs Français s’adressent directement auprès des fabricants. D’autres préfèrent faire leurs achats sur les sites habituels (Amazon, Cdiscount, Fnac…).