Faire un don
Le Bourget (93) : encore un adolescent massacré par une bande

Le Bourget (93) : encore un adolescent massacré par une bande

Paris Vox – Nouvelle scène de barbarie dans une cité francilienne… Le 20 janvier, un adolescent, Brady, âgé de 15 ans, a été découvert inanimé dans une cave,  lardé de coups de couteau, tabassé, laissé pour mort.

Encore une fois, le scénario se répète, un groupe de voyous qui s’acharne sur une victime seule et isolée avec une lâche sauvagerie qui soulève le cœur.

Cette fois, les auteurs présumés ont été retrouvés, et placés mercredi en garde à vue pour «violences avec arme en réunion».

Dans les colonnes Figaro, le maire divers-droite du Bourget Jean-Baptiste Borsali donne des nouvelles de Brady, le garçon est «rentré chez ses parents, mais reste choqué et traumatisé».

On le serait à moins… Brady a en effet reçu au moins cinq coups de couteau d’innombrables coups sur l’ensemble du corps et de la tête. Ses baskets lui ont été volées, et plusieurs armes, bâtons ou barres de fer, ont été abandonnés sur les lieux.  Sans l’intervention de la police, il serait sans doute mort des suites de ses blessures.

L’agression aurait pour origine la venue dans la cité du Gai Logis au Bourget de jeunes de la cité Maurice-Thorez de Dugny, pour venger un des leurs, blessé la veille à l’œil dans une énième bagarre. Brady, réfugié dans une cave, aurait été retrouvé par ses agresseurs. À ce stade, aucune implication de Brady dans les rivalités précédentes n’est démontrée.

Las de ces sanglantes guerres néo-tribales, Jean-Baptiste Borsali demande à la justice de prononcer des peines exemplaires et non des « sentences qui ne servent à rien, qui ne dissuadent personne. »

Il serait en effet plus que temps !