Cambriolages à Paris : fermez vos fenêtres malgré la canicule !

Cambriolages à Paris : fermez vos fenêtres malgré la canicule !

Paris Vox – Les cambriolages sont un véritable fléau en Ile-de-France. Quelle est la réalité statistique et qui sont les auteurs ? Éléments de réponses.

On estime que le taux de cambriolages est de 9 logements sur 1000 dans la région. Si les cambriolages sont en diminution ou demeurent stables dans la région, ils explosent à Paris. Ainsi, à Paris, on constate une augmentation de 15 % du nombre de cambriolages entre 2017 et 2018. Il y a entre 40 et 50 cambriolages chaque jour à Paris.

Qui sont les cambrioleurs ?

Les données fournies pour l’année 2018 par la police et la gendarmerie nationales font état de 19 900 personnes mis en cause pour des cambriolages ou des tentatives de cambriolages. Le profil du voleur est généralement masculin et jeune. Il est constaté qu’un tiers a moins de 18 ans, et les trois quarts ont moins de trente ans ; la part des 13-29 ans parmi les auteurs présumés de cambriolages (73 %) est près de quatre fois supérieure à leur part dans la population.

Si la majorité des personnes mis en cause sont de « nationalité » française (73 %) on constate une sur-représentation des personnes de nationalité étrangère. Ainsi 13 % ont une nationalité africaine et 12 % sont issus d’un autre pays européen, alors que 3 % de la population qui réside en France est issue d’un pays d’Afrique, et 3 % d’une autre nationalité européenne.

Quelle réponse des autorités ?

Le taux d’élucidation des cambriolages se situe dans une fourchette de 7 à 15 % selon le Parisien. On comprend mieux la communication de la Préfecture de Police qui conseille de fermer ses portes, fenêtres et volets malgré les températures élevés…

Source des données

Fermer le menu