Faire un don
L’attaque du tournage du clip de Booba classée sans suite

L’attaque du tournage du clip de Booba classée sans suite

Paris Vox – Le 20 août 2019, Booba, l’un des rappeurs de nationalité française les plus connus, tourne le clip d’un de ses morceaux dans une zone industrielle d’Aulnay sous Bois, en Seine Saint Denis.

Dans la nuit, le tournage est violemment attaqué. De nombreux coups de feu éclatent et une quinzaine de personnes débarquent munies de battes de baseball et d’armes à feu. L’affrontement est bref mais violent. Plusieurs personnes de l’équipe de tournage sont blessées, victimes des coups. L’un d’eux prend même une balle dans la cuisse.

Absent du lieu de tournage, Booba apprend rapidement les faits et accuse directement sur les réseaux sociaux, le chanteur Kaaris. Les deux rappeurs entretiennent depuis longtemps une rivalité médiatique. Une violente bagarre avait déjà opposée les deux rappeurs et leurs gangs à l’aéroport d’Orly un an auparavant aboutissant au saccage de toute une partie du hall de l’aéroport du sud de Paris.

Malgré la gravité des faits, le tribunal de Bobigny a décidé de classer l’affaire sans suite. Sauf si une nouvelle preuve venait à être amenée dans ce dossier, il n’y aura plus d’enquête menée sur ce dossier. De quoi entériner encore un peu plus l’idée qu’en France, il existe de grandissantes zones de non-droit.