Faire un don
Démantèlement d’un  réseau de trafiquants de faux papiers d’identité

Démantèlement d’un réseau de trafiquants de faux papiers d’identité

Paris Vox – Un vaste trafic de faux documents, organisé entre Marseille, Montpellier et les Yvelines, a été mis à jour par les forces de police. Celui-ci avait pour vocation de fournir les candidats à l’immigration, toujours plus nombreux.

Plusieurs milliers de faux papiers d’identité ont été saisis et huit personnes mises en examen. Cette enquête ,ouverte en décembre 2018 pour «association de malfaiteurs en bande organisée», a mis au jour trois ateliers clandestins dans lesquels étaient fabriqués de nouveaux passeports, cartes d’identité, ou encore permis de conduire à partir de documents volés dans toute la France.

Ce trafic était particulièrement juteux car, revendus environ 20 euros pièce aux faussaires, les cartes d’identités étaient fendues pour permettre de changer la photo, avant d’être revendues entre 1000 et 3000 euros l’unité à des candidats à l’immigration». Le «kit» comprenant plusieurs documents d’identité pouvait être revendu jusqu’à 5000 euros.

Quinze personnes ont été interpellées et huit d’entre elles, sept hommes et une femme âgés de 30 à 40 ans, ont été mis en examen pour «association de malfaiteurs en bande organisée» et «aide au séjour irrégulier». L’un a été placé sous mandat de dépôt et les sept autres libérés sous contrôle judiciaire.

On ignore pour le moment le nombre de faux-papier mis en circulation par ce réseau.