Des passeports volés à Paris vendus à des migrants en Turquie et en Grèce

Des passeports volés à Paris vendus à des migrants en Turquie et en Grèce

Paris Vox – C’est un trafic international de papiers d’identité français qui a été démantelé et 130 passeports et carte d’identité français, destinés à être envoyés en Grèce et en Turquie, qui ont été retrouvés par les enquêteurs.de l’office centrale pour la répression de l’immigration irrégulière et l’emploi d’étrangers sans titre (Ocriest).

Huit personnes ont été interpellées : le chef de réseau- un algérien de 41 ans « bien connu des services de police » -, son bras-droit et quatre receleurs en région parisienne, et un faussaire et sa femme à Nice.

Ces arrestations sont  le fruit d’une coopération internationale entre la France, la Belgique, l’Allemagne, la Grèce et la Turquie.

Le système, bien rodé, consistait à employer des petits délinquants  chargés de voler passeports et cartes d’identité que des receleurs du quartier de Barbès leur rachètent 20 et 40 euros. Les papiers étaient ensuite entreposés « en quantité industrielle » à quelques mètres dans les sous-sols de l’hôpital parisien Lariboisière.

Ces papiers étaient ensuite envoyés en Grèce et en Turquie où ils étaient « modifiés » pour correspondre aux profils d’une clientèle de migrants avides d’Europe. 

Plus de 2000 documents auraient ainsi été vendus.

Fermer le menu