Dimanche 28 juin : Hidalgo réélue grâce à « En Marche » ?

Dimanche 28 juin : Hidalgo réélue grâce à « En Marche » ?

Paris Vox – Anne Hidalgo semble en bonne voie pour être réélue ce dimanche. Mais pourquoi Agnès Buzyn se maintient-elle ?

L’actualité nous ferait presque oublier la tenue ce dimanche des élections municipales. De ces élections découleront de nombreuses décisions qui auront une incidence sur la vie quotidienne des français.

La chasse aux procurations

Chez l’ensemble des candidats en lice, c’est l’heure de chasser les votes par procuration. Si vous êtes abonnés aux listes de diffusion d’un des candidats, les courriels abondent sur ce thème des procurations. Paris n’étant pas Marseille, aucun scandale n’a néanmoins éclaté pour le moment sur ce sujet. Rappelons que dans la cité phocéenne, des procurations illégales ont été établies auprès de résidents d’EPHAD.

Si Agnès Buzyn multiplie les courriels pour appeler à la récolte de procuration, Anne Hidalgo conserve une tête d’avance. Elle peut même compter sur la procuration de Lionel Jospin, ancien Premier Ministre comme elle l’a révélé sur son compte Twitter.

Dati, l’heure de l’union

La droite fait finalement bloc autour de la candidate, la campagne a repris notamment dans le 15ème arrondissement où les marchés sont pris d’assaut par les soutiens de Dati.

Rachida Dati enchaîne les rendez-vous médiatique et tente de convaincre les électeurs de Buzyn de la rejoindre.

Pour autant, malgré les sourires de façade, le compte n’y est pas pour espérer ravir la Mairie pour le moment.

Buzyn l’assurance pour Hidalgo d’être réélue

Benjamin Griveaux empêtré dans une affaire de mœurs avait renoncé à la course à la Mairie. C’est Agnès Buzyn qui l’avait remplacé au pied levé. Quelques jours après le premier tour des élections municipales, l’ancienne Ministre de la Santé avait fait part des échecs gouvernementaux et disait qu’il « aurait fallu tout arrêter« .

Elle semble bien loin d’être en situation de ravir la Mairie à Hidalgo et on peut se demander pourquoi elle reste malgré tout en lice. Si l’alternance que promet Buzyn est véritablement souhaité par « En Marche » pourquoi ne pas se retirer de la course ?

Attaché au « nouveau monde politique », les « Marcheurs » sont rattrapés une nouvelle fois par les dérives de « l’ancien monde ». Laetitia Avia aurait ainsi fait travailler ses assistants parlementaires dans le cadre de la campagne aux Municipales selon Mediapart.

Ce nouveau scandale n’est guère commenté par l’équipe Buzyn qui se maintient contre vent et marées, quitte à être le marche-pied pour la réélection d’Anne Hidalgo.