Corbeil-Essonnes : Malgré une condamnation pour violences, Machiré Gassama réintégré à son poste à la Mairie.

Corbeil-Essonnes : Malgré une condamnation pour violences, Machiré Gassama réintégré à son poste à la Mairie.

Paris Vox – Pour l’exemplarité des politiques et des cadres institutionnels, on repassera (une fois de plus)… L’ancien directeur du service jeunesse de Corbeil-Essonnes avait écopé de 1000 euros d’amende pour des violences commises en 2018 sur l’ancien directeur général des services de la ville.  Il vient pourtant d’être réintégré.

Cette décision choque certains élus qui se souviennent de l’agression dont avait été victime en mai 2018, Didier Arnault  ; alors directeur général des services de la ville. Selon les dires de ce dernier, Machiré Gassama l’aurait insulté, lui aurait mis une claque puis infligé un coup de pied au visage alors qu’il tentait de ramasser ses lunettes.

Après avoir porté plainte, Didier Arnault est décédé quelques mois plus tard des suites d’un cancer.

Suite à ces faits, le 24 octobre 2019, le tribunal correctionnel a condamné Machiré Gassama à 1 000 euros d’amende. Malgré cette condamnation, le maire, Jean-Pierre Bechter (LR), a réintégré à son poste Machiré Gassama.  Une décision prise «  contre l’avais de l’administration  »  selon Bruno Piriou (DVG), principal opposant au maire sortant.

Petit arrangement entre amis ?

Dans l’entourage de la mairie, certains n’hésitent pas à rappeler que Jean-Pierre Becthter et  Machiré Gassama comparaîtront tous deux du 5 au 22 octobre prochain devant le tribunal correctionnel à Paris dans l’affaire dite des « achats de voix » lors des élections municipales de 2009 et 2010. Cette réintégration pourrait donc faire suite à un «  pacte de non-agression décidé par les deux hommes dans cette affaire.

Des soupçons dont se défend évidemment le maire sortant affirmant qu’il avait été «  obligé  » de prendre cette décision de peur d’être attaqué en justice.

Quoiqu’il en soit, en fois encore, tout cela ressemble à une tambouille politicarde bien peu reluisante…