Val-de-Marne : multiplication des violences conjugales

Val-de-Marne : multiplication des violences conjugales

Paris Vox – Le déconfinement partiel attendu lundi devrait soulager de nombreuses femmes – et parfois aussi des hommes – victimes de la violence de leur conjoint ou de membres de leur famille. En effet, dans le Val-de-Marne se ne sont pas moins de 5 affaires graves qui ont été traitées ces derniers jours.

Les faits, révélés par le Parisien, sont révélateurs de l’explosion des violences intra-familiales dans certaines cités franciliennes depuis le début du confinement.

Ainsi, dimanche dernier, les pompiers ont dû intervenir à Ivry-sur-Seine dans un immeuble proche du centre-ville suite à l’appel des voisins d’une résidente qui devra être transportée à l’hôpital ayant reçu plusieurs coups assénés par son frère qui a reconnu les faits. Il a été déféré aujourd’hui « pour un jugement en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité ».

La victime semble de plus vivre un véritable cauchemar car elle aurait également été agressé deux jours avant par son ex-conjoint. Placé en garde à vue, ce dernier avait été laissé libre avec un rappel à la loi.

Dans la même ville, une habitante a fait appel aux services de police après avoir été frappé par son fils qui aurait également poignardé son chien avant de s’enfuir. Arrêté un peu plus tard, il a été placé en garde à vue.

Autre cas à Créteil où une femme a expliqué aux policiers avoir été giflée puis étranglée par son mari, jusqu’à perdre connaissance. L’homme a été interpellé.

À L’Haÿ-les-Roses vendredi, une autre femme a été frappée à plusieurs reprises par son conjoint qui présente de sévères troubles psychiatriques. L’homme aurait également agressé l’un des policiers intervenant sur place.

A Vincennes enfin, un homme a blessé sa compagne en lui jetant une gourde au visage. Il a été arrêté et a passé quelques heures au commissariat avant d’être relâché.