Municipales : Serge Federbusch veut remettre en cause les subventions aux associations qui favorisent l’immigration

Municipales : Serge Federbusch veut remettre en cause les subventions aux associations qui favorisent l’immigration

Paris Vox – Considérant que  les subventions allouées aux associations ont favorisé l’immigration clandestine à Paris, le candidat soutenu par le Rassemblement National, contestent leur légitimité.

Candidat à la mairie de Paris le plus investi sur le thème de l’immigration Serge Federbusch est revenu plusieurs fois sur cette question lors des débats télévisés.

Pour lui, vis ces subventions, la mairie ne ferait que favoriser l’immigration dans la capitale.

 « Anne Hidalgo a posé le principe de l’accueil inconditionnel. La majorité des migrants qui viennent à Paris sont des Afghans, des Pakistanais, ou viennent de l’Afrique noire. Tous ces gens qui partent ne fuient pas nécessairement la guerre, ils viennent simplement chercher de meilleures conditions de vie. Nous n’avons pas à accueillir tout le monde ». a-t-il notamment déclaré au journal Le Parisien.

Selon Serge Federbusch, ces subventions constituent de véritables « appels d’air », les migrants sachant qu’ils vont être pris en mains par des associations lors de leur arrivée dans la capitale.

Face à cet état de fait, la proposition qu’il dévoile dans son programme est simple et sans appel  : « Les subventions aux associations irresponsables qui favorisent l’arrivée de migrants à Paris doivent être supprimées ».

Dans le viseur  ?  « Terre d’asile », notamment, qui, depuis 2013, a obtenu quelques 25 subventions, pour un montant total de plus de 7,7 millions d’euros.