Anne Hidalgo veut une « maison-refuge » pour les migrants LGBT

Anne Hidalgo veut une « maison-refuge » pour les migrants LGBT

Paris Vox – La campagne pour les municipales bat son plein à Paris, c’est donc l’heure des promesses  et du clientélisme. Ainsi, dans une interview donnée au magazine Têtu, la maire de Paris a  affirmé vouloir « donner plus de visibilité » à la « culture LGBT » et également créer une « maison refuge » pour les migrants LGBT.

Le maire de paris a aussi affirmé que la communauté LGBT constituait  « une partie de la population de Paris qui lui importe beaucoup  ». Plus que les autres  ?

Elle a ensuite égrainé les mesures pro-LGBT qu’elle prendrait en cas de réélection.

 La candidate souhaite  ainsi « accueillir la Conférence lesbienne européenne » et inaugurer « plus de bars et de lieux lesbiens à Paris  ».

L’actuelle locatrice de l’Hôtel de Ville s’inquiète également de la situation du Marais et dénonce « des boutiques de luxe qui ne reflètent pas son histoire ». Elle souhaite donc que ce quartier retrouve « une culture LGBT » qui soit « partie prenante de la culture parisienne ».

Elle affirme également vouloir « décentraliser le Marais » grâce à l’ouverture de « lieux LGBT dans les quartiers populaires  ». Bon courage à elle, le « choc des cultures  » risque d’être détonnant !

Autre projet au cœur de son programme pro-LGBT « créer un lieu dans le 4e arrondissement pour accueillir des réfugiés LGBT  ». Une « maison-refuge » qui « sera gérée par des bénévoles » et pourra héberger 18 personnes. Un lieu qui pourra bénéficier de la «  protection  » de la nouvelle police municipale qui sera composée à parité d’hommes et de femmes.

Dernier point, la création une école de formation parisienne pour former ces agents du territoire au respect et aux spécificités des populations autour de quatre sujets : antisémitisme, LGBTphobie, racisme et sexisme.

N’en jetez plus ! Si après tout ça, les LGBT n’optent  pas pour ce maire si farouchement « gay friendly », c’est à désespérer…