IDF : Arrestation d’un détenu en semi-liberté qui agressait des femmes

IDF : Arrestation d’un détenu en semi-liberté qui agressait des femmes

Paris Vox – Nouvelle illustration du laxisme judiciaire qui pourrit la vie quotidienne des franciliens et peut régulièrement tourner au drame. Un détenu de 26 ans, bénéficiant d’un régime de semi-liberté, vient en effet  d’être à nouveau arrêté. Il profitait de ses sorties pour agresser des femmes dans la rue.

Alors qu’il était censé passer ses journées en « formation », le criminel de 26 ans est soupçonné d’avoir agressé au moins deux femmes, fin décembre, à La Celle-Saint-Cloud (Yvelines) et à Égly (Essonne).  Il a été écroué dans l’attente de son nouveau procès qui devrait se tenir le 6 février prochain.

Les faits sont particulièrement choquants, l’une des victimes étant âgée de 94 ans. Celle-ci a par ailleurs fait une lourde une chute au cours de l’agression perpétrée pour lui dérober son sac à main. Elle est encore aujourd’hui très affaiblie.

Face aux enquêteurs, Le suspect, multirécidiviste (20 condamnations  !), a nié les faits, prétendant sans rire vouloir « s’amender ».

Il a été écroué à la prison de Bois d’Arçy en attendant le procès. On peut espérer que, cette fois-ci, il ne bénéficie pas d’une nouvelle clémence.  Mais rien n’est malheureusement sûr avec la justice française actuelle…

En France, environ un millier de personnes bénéficient de ce régime de semi -liberté permettant au condamné d’exercer à l’extérieur de l’établissement pénitentiaire une activité professionnelle, de suivre un enseignement, une formation professionnelle, un stage, un traitement médical, ou de participer à la vie de sa famille.

Fermer le menu