Publicité : les indignations sélectives d’Anne Hidalgo

Publicité : les indignations sélectives d’Anne Hidalgo

Paris Vox – Des affiches publicitaires ne sont pas du goût d’Anne Hidalgo qui demande leurs retrait. Ces affiches promeuvent une vision traditionnelle de la famille, crime apparemment odieux pour l’édile parisien.

Le tweet indigné d’Anne Hidalgo

On a connu le Maire de Paris moins prompt à réagir face à des campagnes qui envahissent l’espace public, que ce soit avec des femmes dénudées ou autres…

Alliance Vita a répondu par l’intérmédiaire de Tugdual Derville sur le réseau social en ces termes : « Chère Anne_Hidalgo Vous vous trompez largement de sujet. Nos affiches sont légales et humaines. L’injonction à la censure est indigne du débat. Venez plutôt discuter avec nous du droit des femmes face à l’emprise croissante des biotechnologies sur leur corps, via la procréation. »

Exterion Media et Médiatransports n’ont pas encore réagi face à cette polémique.

Fermer le menu