Campement sauvage de migrants clandestins au Parc de la Villette

Campement sauvage de migrants clandestins au Parc de la Villette

Paris Vox – Près de 120 migrants clandestins  ont installé la nuit dernière un campement sauvage dans le très touristique « Parc de la Villette ». Ils entendent ainsi, d’après les associations qui les encadrent, « donner de la visibilité » à leur situation.

Pourtant tous les migrants participants à cette opération étaient déjà logés dans des hébergements « citoyens », accueillis par des familles pro-immigration mises en réseau par l’association « Utopia 56 ». Mais cela n’était semble-t-il pas suffisant et l’association, affirmant en plus vouloir « se substituer à l’état », a décidé d’organiser ce médiatique campement sauvage.

L’association réclame  «un hébergement total, pérenne et inconditionnel» pour tous les migrants présents à paris.

Portant fort bien son nom, l’association semble feindre d’ignorer que cette solution est inenvisageable tant que le flux continu de migrants ne sera pas stoppé. Or elle prône évidemment l’ouverture des frontières et l’accueil inconditionnel des migrants. Les contingences de la réalité et le sort des autochtones ne semblent pas rentrer en ligne de compte dans leur réflexion.

En juillet, une opération similaire de l’association dans un quartier proche des camps de migrants du nord-est parisien n’avait débouché «sur aucune solution». Cette fois, assure Utopia, le campement dans un lieu touristique «a vocation à durer jusqu’à ce qu’une proposition» d’hébergement soit faite.

Fermer le menu