Le cinéma américain dope la fréquentation de salles françaises

Le cinéma américain dope la fréquentation de salles françaises

Paris Vox – C’est à la fois une bonne nouvelle pour les exploitants de salles de cinéma mais une mauvaise pour le cinéma français. En effet, les salles de cinéma françaises ont connu en 2019 l’un des meilleurs taux de fréquentation en un demi-siècle, avec 213,3 millions d’entrées mais ce chiffre est largement tiré par le succès du cinéma américain.

Selon le CNC (le Centre national du cinéma et de l’image animée), la fréquentation 2019 est ainsi «  le deuxième plus haut niveau depuis 1966 (234,2 millions)  ». Le précédent record remonte à 2011 avec 217,2 millions d’entrées. Il s’agit d’une progression de 6 % par rapport à 2018 (200,5 millions). Depuis six ans, la fréquentation des cinémas français se maintient au-dessus de la barre des 200 millions, malgré la concurrence de la vidéo en ligne.

Malheureusement, la remontée en 2019 est en partie due à une progression de 32,7 % de la fréquentation des films américains et surtout des fameux «  blockbusters  » : 117,76 millions d’entrées, « soit le plus haut niveau depuis 1957  », en plein âge d’or de Hollywood, souligne le CNC.

La part de marché des films français est donc en baisse par rapport à 2018 (35 % contre 39,3 %) avec une baisse de la fréquentation de 5,7 % (74,66 millions d’entrées).

Un seul film français, le très bien-pensant et politiquement correct «  Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ?  » fait partie du top 5 de 2019, avec 6,7 millions d’entrées.

Article suivantRead more articles