Benjamin Griveaux dénonce la « complicité » de Dati et d’Hidalgo

Benjamin Griveaux dénonce la « complicité » de Dati et d’Hidalgo

Paris Vox – La campagne pour les municipales à Paris se muscle chaque jour davantage. Aujourd’hui, c’est le candidat LREM à la mairie de Paris qui affirme que ses deux concurrentes « ont besoin l’une de l’autre pour enfermer les Parisiens dans l’affrontement gauche-droite qui les a tant servies ».

« Toutes deux veulent préserver le statu quo. Elles ont besoin l’une de l’autre pour enfermer les Parisiens dans l’affrontement gauche-droite qui les a tant servies. Or, ça les Parisiens n’en veulent plus. Les Parisiens veulent une nouvelle équipe et un nouveau maire  » a ainsi déclaré le candidat LREM.

Ces déclarations se veulent une réponse à Rachida Dati qui avait mis en cause «  l’opportunisme  » de l’ex PS Benjamin Griveaux, se demandant même s’il ne «  finirait pas au Rassemblement National en 2022  » si celui-ci a le vent en poupe.

Benjamin Griveaux se montre néanmoins confiant, affirmant que les sondages qu’il a commandés montrent que «  60 % les Parisiens sondés qui souhaitent changer de maire ».

À propos du «  dissident  » Cédric Villani, Benjamin Griveaux estime qu’il « s’éloigne de plus en plus de La République en marche, notamment lorsqu’il propose un référendum sur les retraites ».

Par ailleurs, le candidat LREM a répété qu’il souhaitait que Marlène Schiappa puisse l’accompagner dans sa campagne.