Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Paris Vox – Afin de vous aider à faire le tri dans l’imposante offre culturelle de Paris et de l’Ile de France pour vos sorties à venir, nous vous proposons chaque semaine un petit récapitulatif des incontournables !

00 ans de BD en Pologne

Bibliothèque Polonaise de Paris

En partenariat avec le salon parisien de la Bande dessinée, le SoBD, la Bibliothèque Polonaise de Paris vous invite à assister à une exposition exceptionnelle en l’honneur de la bande dessinée polonaise. Vous aurez ainsi la chance de découvrir plusieurs dizaines de pièces prêtées pour l’occasion par le collectionneur et passionné Wojciech Jama, et jamais vues en France pour la plupart. Parmi elles, des revues, des livres, des objets et, bien entendu, des planches et dessins originaux !

Hermès Carré Club

Le Carreau du Temple

Le carré Hermès se métamorphose de saison en saison depuis sa création en 1937. Pour cet exposition, le Carreau du Temple est divisé en plusieurs espaces permettant d’aborder le thème du célèbre foulard sous différents angles : artistique, technique, culturel. L’événement, ouvert à tous, est festif, rythmé et surprenant. Avec une idée simple, celle du partage : Bienvenue au club !

Trésors de l’Albertina

Cité de l’architecture et du patrimoine

Pour la première fois en France sont rassemblés des dessins de grands maîtres ayant pour thème l’architecture. Le dessin d’architecture gagne ses lettres de noblesse aux XVIe et XVIIe siècle, en même temps qu’émerge la figure de l’architecte moderne. Il reste aujourd’hui au cœur de la pratique architecturale, le crayon digital remplaçant souvent la plume ou le pinceau. Dans une déambulation à travers sept siècles d’histoire, d’Antonio Pisanello à Zaha Hadid, l’exposition offre au visiteur un aperçu des secrets du métier et de l’imaginaire des plus grands architectes de leur temps.

CARAPACES ET SORTILÈGES

Jardin des Plantes

Pour la première fois une trentaine d’œuvres de François Chapelain-Midy sont exposées à Paris, dans les grandes serres du Jardin des Plantes. Réparties dans les quatre serres du jardin, les sculptures se révèlent au détour d’une allée, entre les feuillages ou trônant au milieu d’un massif. Formé à l’Ecole Boulle, François Chapelain-Midy (1937-2007) est un plasticien qui a pratiqué la taxidermie, la restauration et le soclage de minéraux et d’art primitif.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance