Violences urbaines à Chanteloup-les-Vignes (78)

Violences urbaines à Chanteloup-les-Vignes (78)

Paris Vox – Catherine Arenou, la maire de Chanteloup-les-Vignes, est « atterrée » par les violences qui se sont déroulées sur le territoire de sa commune samedi soir dernier.

En effet, dans la soirée, des bandes de voyous s’en sont pris  aux forces de l’ordre et ont également incendié le chapiteau de la  « compagnie des Contraires », une association artistique implantée depuis plusieurs années dans la ville et sensée  « mener des actions de prévention par le biais des arts du cirque en direction des jeunes de la cité sensible de la Noé ». Apparemment la méthode ne sembler guère efficace….

L’incendie du chapiteau a été causé par des départs volontaires de feu, des traces d’essence confirment le caractère délibéré de l’incendie. Le chapiteau a aussi été la cible de plusieurs tirs de mortiers.

Apparemment, les joyeux clowns subventionnés ne parviennent pas à calmer les ardeurs destructrices des bandes des cités. Ce qui n’empêchera évidemment pas que cette « expérience innovante » soit poursuivie aux frais du contribuable.

Catherien Arenou a reçu dans la matinée de dimanche  un appel de soutien du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Fermer le menu