Ile-de-France : des loyers hors de prix et toujours plus de pauvres !

Ile-de-France : des loyers hors de prix et toujours plus de pauvres !

Paris Vox – Certes les Franciliens gagnent 26 % de plus que le reste des français mais leur loyer est 52 % plus cher. Par ailleurs, dans la région la proportion de ménages pauvres a augmenté deux fois plus vite que dans le reste du pays.

Ces informations sont révélées par un rapport de la Fondation Abbé Pierre publié aujourd’hui, mardi 8 octobre.

Le revenu moyen des ménages atteint 4.117 euros par mois en Île-de-France mai la région, concentre également 33 % des habitants en bidonvilles et près de 34 % des demandes d’HLM (pour 18,2 % de la population nationale).

«La proportion de ménages pauvres en Île-de-France a augmenté deux fois plus vite qu’en France métropolitaine entre 2004 et 2012. Et si le revenu moyen des franciliens est plus élevé que le revenu moyen des Français de 26 %, une location dans le parc privé sera 52 % plus chère» explique le texte.

L’IDF est aussi la région la plus touchée par les expulsions, avec  26 % des décisions de justice prononçant l’expulsion et 41 % des expulsions effectives du territoire national.

Sur les 4 millions de personnes mal logées que compte le territoire, 1,2 million vivent en Ile-de-France.

L’Ile-de-France est une région historique et administrative française, très fortement peuplée, qui représente à elle seule 18,8 % de la population de la France métropolitaine sur seulement 2,2 % de sa superficie, ce qui en fait la région la plus peuplée (12,08 millions d’habitants en 2015) et la plus densément peuplée (1 006 hab/km2) de France.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance