Neuf enfants de djihadistes placés en Aide sociale à l’enfance de Saint-Denis (93)

Neuf enfants de djihadistes placés en Aide sociale à l’enfance de Saint-Denis (93)

Paris Vox – Trois femmes djihadistes, expulsées de Turquie, ont été mises en examen et écrouées après leur retour mardi en France accompagnées de neuf enfants âgés de 3 à 13 ans.  Ces derniers été confiés à l’Aide sociale à l’enfance, à Saint Denis, commune dont dépendant l’aéroport de Roissy.

L’une des inculpées, toutes trois membres supposées de l’Etat islamique, est Jennifer Clain, la nièce des frères Fabien et Jean-Michel Clain, qui ont revendiqué au nom de l’EI les attentats du 13 novembre 2015. Jennifer Clain est également la femme de Kévin Gonot, un Français condamné à mort en Irak le 26 mai pour appartenance à l’EI.

Les trois islamistes ont donc été placées en détention dès leur arrivée sur le territoire national. Elles sont poursuivies pour  «association de malfaiteurs terroriste criminelle».

Les neuf enfants ont donc été confiés par la justice à l’Aide sociale à l’enfance (ASE) de Seine-Saint-Denis.

Fermer le menu