Opération anti-terroriste à Trappes

Opération anti-terroriste à Trappes

Paris Vox –  Nouvelle intervention des forces de l’ordre dans les quartiers multiethniques de Trappes mardi 17 janvier. Des perquisitions et des interpellations ont eu lieu sur ordre de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).


D’importantes forces de police, dont le Raid, ont perquisitionné plusieurs appartements des quartiers difficiles de Trappes où les cas de radicalisation islamiste sont nombreux. La ville des Yvelines serait en effet devenue l’un des « bastions » du djihadisme. Plus de cent habitants de la ville seraient déjà partis combattre en Syrie et en Irak au nom du Djihad et de l’Etat islamique. Les interpellations de ce mardi seraient  en lien avec ces départs pour des zones de combats. Par ailleurs des achats de matériel « sensible », utilisable dans des projets d’attentats, auraient été repérés dans ces quartiers.

On se souvient qu’en juillet dernier, le député Les Républicains Alain Marsaud avait déclaré : « Aujourd’hui, à Trappes, la République a totalement disparu. Vous avez une ville qui est gouvernée par des islamistes, des djihadistes, des Frères musulmans, des salafistes. »

Fermer le menu