Des travailleurs clandestins occupent la tour Elior à la Défense

Des travailleurs clandestins occupent la tour Elior à la Défense

Paris Vox – Plus de 400 migrants clandestins affirmant travailler (illégalement donc) dans l’hôtellerie restauration ont envahi le hall de la Tour Elior à la Défense pour réclamer la régularisation de leur situation.

Les manifestants, baptisés « Gilets noirs », ont choisi cet objectif considérant qu’Elior était le « leader dans l’exploitation des sans-papiers et de la restauration ».

La police est déjà sur place, prête à intervenir. De leur côté, les « Gilets noirs « veulent voir la direction et notamment Philippe Guillemot, qu’ils nomment « PDG-exploiteur-en-chef d’Elior ».

Cette nouvelle manifestation d’immigrés en situation irrégulière exploités par des patrons sans scrupules met en lumière une nouvelle fois qui sont les vrais profiteurs d’une politique d’immigration incontrôlée. Celle-ci permet en effet d’importer une main d’œuvre à bas coût, corvéable à merci et qui fait pression à la baisse sur les salaires des autochtones.  

« Elior Group »  est une entreprise française de restauration et des services associés fondée en 1991 et présente dans quinze pays.

Fermer le menu