Barbès : le kiosquier agressé ferme définitivement

Barbès : le kiosquier agressé ferme définitivement

Paris Vox – Le kiosquier récemment agressé à Barbès (voir ICI) a annoncé qu’il cessait définitivement son activité et qu’il allait « changer de métier ».

Il a ainsi déclaré  : «J’arrête parce que prendre des coups pour vendre des journaux… c’est bon. J’ai essayé de résister».

Interrogé par BFM, il a regretté la dégradation des conditions de vie et de travail dans le quartier et l’inaction des pouvoirs publics pourtant régulièrement alertés par les habitants.

« Je suis là pour dire que, moi, au milieu de tout cela, je ne peux pas continuer. Là, c’était un coup de poing, la prochaine fois ce sera quoi, un coup de couteau ?»,a-t-il notamment affirmé.

Samir Lebcher avait succédé à son père qui tenait ce kiosque depuis 1976 sans connaître de soucis.

Marqué par son agression, Samir Lebcher abandonne donc « l’affaire familiale » pour tenter de se lancer dans la communication digitale.

Fermer le menu