Insécurité à la gare de Mantes-la-Jolie : les agents Sncf n’en peuvent plus…

Insécurité à la gare de Mantes-la-Jolie : les agents Sncf n’en peuvent plus…

Paris Vox – Trop, c’est trop… Face à la multiplication des incidents et des agressions durant l’été, les employés Sncf de la gare de Mantes-la-jolie se mobilisent pour clamer leur « ras le bol ».

Dans cette cité francilienne à forte population immigrée, le quotidien des agents de la gare est devenu un véritable enfer. Pas un jour sans qu’ils soient l’objet d’insultes, de crachats, de menaces ou de coups.. . Depuis fin juillet, 7 agressions graves ont été enregistrées et actuellement 8 membres du personnel sont en arrêt de travail suite à des violences.

Face à cette situation et pour dénoncer le climat de peur qui règne leur gare, les agents e sont rassemblés jeudi dernier sous les fenêtres de la direction de la ligne J, à l’occasion d’une Commission santé sécurité et conditions de travail (CSSCT).

Sur la cinquantaine d’agents Sncf qui travaillent à Mantes, la plupart ont subi au moins une agression, même si ces incidents récurrents ne sont pas toujours suivis d’un dépôt de plainte, parfois par peur de représailles.

 Récemment, une jeune employée s’est faite poursuivre par un homme armé d’une seringue, tandis qu’un autre était frappé par derrière par un passager mécontent…

Les syndicats, comme à leur habitude, se bornent à dénoncer un « manque de moyens » et réclament « davantage de personnel », moyen facile de ne pas avoir à se pencher sur les causes profondes de ces intolérables situations.

Fermer le menu