Répression : forte augmentation des amendes pour participation à une manifestation non-autorisée

Répression : forte augmentation des amendes pour participation à une manifestation non-autorisée

Paris Vox – Face à la grogne sociale, le gouvernement Macron a choisi la carte de la répression tous azimuts et multiplie les renforcements de la coercition visant à museler les contestataires. Dernière trouvaille, le passage de 38 à 135 euros des contraventions pour participation à une manifestation interdite.

C’est sûr demande  expresse du premier ministre que l’amende auparavant fixée à 38 euros, elle sera devient désormais une contravention de quatrième classe à 135 euros. Le décret entre « en vigueur immédiatement ».  Une mesure qui pourra donc s’appliquer à toute personne participant à la mobilisation des Gilets Jaunes, les manifestations de ceux-ci n’étant généralement pas déclarés, car les participants estiment que le droit de manifestation est un droit fondamental et inaliénable qui n’a pas besoin d’être soumis à l’accord d’un préfet.