Des nouvelles de Jérôme Rodrigues

Des nouvelles de Jérôme Rodrigues

Paris Vox – La vidéo de Jérome Rodrigues, figure des Gilets Jaunes, agonisant au sol après qu’il ait reçu un projectile au visage, avait fait le tour des réseaux sociaux. Aujourd’hui, ce dernier reste déterminé malgré les séquelles physiques.

La vue menacée

Premier constat, Jérôme Rodrigues va mieux, bien qu’il ne soit pas encore sorti de l’hôpital. Si le Gilet Jaune porte un bandeau à l’œil, rien n’est certain pour le moment quant au fait qu’il perde la vue de cet oeil. L’hématome au visage étant conséquent, il faut attendre que celui-ci dégonfle afin de connaître les dégâts définitifs sur la vue du militant. Terrible attente qui pourra durer jusqu’à deux semaines…

Moralement, Jérôme Rodrigues se dit « très en colère », il indique par ailleurs qu’il ne lâchera pas son combat « pour un monde plus humain ».

Sur les circonstances

Alors que le cortège à Bastille s’éternise, Jérome Rodrigues rejoint des Gilets Jaunes pour leur indiquer de quitter les lieux en raison de la fin de la manifestation. Le groupe qui semble pacifique est pris pour cibles par des forces de l’ordre. De nombreux médias ont alors affirmé que ce sont des impacts de grenades qui ont blessés à l’œil M. Rodrigues. Selon lui, si une grenade a bien été lancée dans sa direction et l’a étourdi, c’est un lanceur de balle de défense qui est à l’origine de sa blessure oculaire. L’intentionnalité de l’acte n’est pas encore prouvée bien que la victime estime qu’il n’y a aucun doute à ce sujet.

Le gouvernement indique par la voix de Monsieur Nunez que les lanceurs de balles de défense ne sont pas incriminables. L’inspection générale de police nationale enquête et n’a pour l’heure pas tranché ce point.

Et maintenant ?

Jérôme Rodrigues appelle au calme et ne veut pas devenir un « symbole« . Il affirme que le mouvement des Gilets Jaunes a permis de retrouver « l’esprit de fraternité français et qu’il reste à retrouver l’égalité et la liberté. »

sJérome Rodrigues accuse le gouvernement de collusion avec les blacks blocs qui cassent et détruisent lors des manifestations initialement pacifique. « Si des manifestants pacifiques sont appréhendés pour un simple masque en papier, comment peut-on expliquer l’arrivée des blacks blocs alors que cela est annoncé par communiqué ? » .

Une page Facebook a été lancée pour soutenir Jérôme Rodrigues. Par ailleurs, une cagnotte a été lancée afin de l’aider pour se soigner. Au moment de la rédaction de l’article elle affichait déjà 7200 euros.

Fermer le menu

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politquement incorrect"

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politiquement incorrect"