Aubervilliers : nouveau rassemblement de la communauté chinoise

Aubervilliers : nouveau rassemblement de la communauté chinoise

Paris Vox – Effondrée, choquée, en colère… la communauté chinoise s’est une nouvelle fois rassemblée, dimanche 14 août au matin, à Aubervilliers pour dénoncer la violence et les voyous qui ont causé la mort d’un des leurs.


 

« Cette barbarie quotidienne, banalisée, n’est plus tolérable », voilà quel était le message de la communauté chinoise endeuillée ce dimanche matin.

Lassée de subir, souvent silencieusement, une violence endémique de la part des bandes de racailles, les chinois de Paris et d’Ile de France veulent enfin faire entendre leur voix. La mort Zhang Chaolin, 49 ans, père de deux enfants, tabassé en pleine rue et décédé des suites de ses blessures après cinq jours de coma, est le drame de trop. La communauté chinoise réclame le droit à la sécurité et la tranquillité, comme tous les citoyens français ou résidents légalement en France.

« Cette barbarie criminelle ne peut pas rester impunie », a tweeté la présidente du Front national Marine Le Pen, au lendemain de la mort de Chaolin Zhang. Une pétition pour dénoncer les « agressions anti-asiatiques » a été lancée sur le site Change.org et a déjà recueilli plus de 8 000 signatures

Fermer le menu