Les « pays » : la Brie

Les « pays » : la Brie

Paris Vox – Les pays traditionnels de France sont les territoires présentant des caractères physiques et une occupation humaine homogènes. Plus de 500 « pays » sont référencés en France dont une douzaine en région parisienne. Paris Vox revient cette semaine sur : la Brie.

La Brie est un pays traditionnel de France situé à l’est et au sud de Paris. Ses habitants étant les Briards, il n’est pas rare de trouver sur le nom de «  Pays Briard  » pour nommer la Brie.

Actuellement on distingue la Haute-Brie (autour de Meaux) et une Basse-Brie (autour de Provins) mais historiquement, on distinguait pas moins de 11 petites régions naturelles :

·         La Brie française, autour de Brie-Comte-Robert

·         La Brie boisée, autour de Tournan-en-Brie

·         La Brie humide, à l’est de Melun

·         La Brie centrale, autour de Mormant

·         Le Montois, autour de Donnemarie-Dontilly

·         La Brie champenoise, autour de Provins

·         La Brie des étangs, à l’ouest d’Épernay

·         La Brie laitière (anciennement Brie des étangs), à l’est de Coulommiers

·         La Brie d’Esternay, autour d’Esternay

·         La Brie val-de-marnaise, sur les contreforts ouest du plateau briard.

·         La Bassée, autour de Bray-sur-Seine, est un pays limitrophe entre la Brie et le Sénonais. Elle est parfois incluse dans la Brie.

Durant l’Antiquité, la Brie n’était qu’une vaste forêt nommée Brigensis saltus, du gaulois briga « colline, mont », d’où son nom actuel. Les Meldes, peuple celte dont la capitale était Iantinium (Meaux) furent les premiers habitants de la région boisée. Les premiers défrichements datèrent de l’époque Gallo-Romaine.

Devenu territoire franc, c’est en 632 que la Brie est mentionnée pour la première fois sous ce nom dans le testament de sainte Fare de l’abbaye de Faremoutiers (à côté de Coulommiers). En 861, les Normands pillent Meaux, Melun et toutes les villes de la région.

Sous les derniers Carolingiens, la Brie eut des comtes particuliers, qui portèrent le plus souvent le titre de comtes de Meaux, du siège de leur seigneurie. Vaste territoire agricole et de passage vers Paris, Saint Denis et Poissy, ce qui fit la richesse de ses bourgades, c’est avec la réorganisation territoriale de 1790 et la création des départements que la Brie fut écartelée entre deux gouvernements généraux (Île-de-France et Champagne-et-Brie), trois généralités (Paris, Soissons et Châlons) et quatre diocèses (Meaux, Sens, Troyes et Soissons).

Si les sols fertiles permettent l’exploitation sur de grandes exploitations du blé, de la betterave à sucre ou encore l’élevage de vaches à lait (fromages), peu de gens savent que l’emblème du pays de Brie est la rose, qui est cultivée traditionnellement de part et d’autres du pays, autour de Brie-Comte-Robert et de Provins.

Fermer le menu

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politquement incorrect"

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politiquement incorrect"