Faire un don
Un élu parisien en lutte contre le géant Airbnb

Un élu parisien en lutte contre le géant Airbnb

Paris Vox – Airbnb, le site Internet permettant de louer son appartement pour de courtes durées sans passer par une agence, est devenu un élément incontournable au sein de la Ville Lumière. 37 millions de nuit ont été facturées en 2016 (il n’y en avait que 4 millions en 2013). Si certains se félicitent de la croissance exponentielle de l’entreprise, les désagréments que cette réussite engendre en irritent d’autres.


C’est tout particulièrement le cas de Ian Brossat, adjoint d’Anne Hidalgo chargé du Logement et bientôt tête de liste communiste aux élections européennes. L’auteur de « Airbnb, la ville uberisée », dans lequel il décrypte les effets de ce nouveau phénomène, s’est lancé dans un véritable combat contre  la plateforme en ligne.

Le premier des phénomènes est la désertification des centres-villes où ne vivent désormais plus que des touristes de passage. Phénomène qui entraine tout naturellement un certain nombre de désagréments pour les véritables Parisiens : bruits de fêtards, incivisme, dégradations….

Le livre de Ian Brossat démonte également le joli marketing qui entoure la plateforme californienne. En particulier la formule devenue fameuse de « l’économie du partage » que l’élu parisien renomme « l’économie de la prédation ». Une prédation qui se retrouve tout particulièrement dans la façon dont l’entreprise américaine contourne la loi française : depuis 2014, seule les résidences principales peuvent être louées, en théorie tout du moins, et dans une limite de 120 nuits par an. Or, la mairie de Paris estime que 20 000 logements parisiens sont loués via Airbnb par des investisseurs immobiliers, les locations de courtes durées étant bien plus rentables que les locations classiques.

Ian Brossat plaide aussi pour une prise de conscience de ces problèmes au niveau européen, seul échelon institutionnel capable de faire face aux GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) et autres géants du digital, comme Airbnb.