Le Conseil d’Etat autorise le projet des « Tours Hermitage » de la Défense

Le Conseil d’Etat autorise le projet des « Tours Hermitage » de la Défense

Paris Vox – Lourde défaite pour les opposants au projet des « Tours Hermitage » à la Défense. Le Conseil d’Etat a en effet autorisé la poursuite du projet contesté notamment par les groupes Axa et Allianz.


Ces deux derniers avaient déposé un recours en annulation contre le permis de construire impliquant  la destruction de bâtiments dont ils sont copropriétaires. Le projet des « Tours Hermitage » date de 2007 et prévoit la construction de deux tours de 320 mètres de hauteur à La Défense. L’objectif de son promoteur, M. Iskenderov, est que la construction soit achevée pour les Jeux Olympiques de 2024. Cet objectif est cependant ralenti par de nombreuses oppositions, notamment de certains locataires des immeubles voués à la destruction qui refusent de quitter leur logement. Le coût du projet est estimé à 2,5 milliards d’euros.

Emin Iskenderov est un homme d’affaires connu dans le domaine de l’immobilier international. Depuis 2012 il est membre du Conseil Économique auprès de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en France.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance