Fin d’Autolib’ : des communes déposent des recours

Fin d’Autolib’ : des communes déposent des recours

Paris Vox – Les communes franciliennes se révoltent contre la décision « unilatérale » prise par Anne Hidalgo de mettre un terme au service d’auto-partage « Autolib ». Elles sont ainsi une vingtaine à s’être regroupées pour déposer des recours en justice.


Le collectif regroupe des villes comme Versailles (Yvelines), Yerres (Essonne) ou Meudon (Hauts-de-Seine) ou encore Le Chesnay (Yvelines). Il envisage diverses actions et notamment un recours pour « excès de pouvoir » devant le tribunal administratif. Très remontés, les élus locaux n’hésitent pas à réclamer «  une mise en cause pénale » de la maire PS de Paris Anne Hidalgo et de la présidente du Syndicat mixte d’élus et maire PS du XIIe arrondissement de Paris Catherine Baratti-Elbaz.

Les élus n’acceptent pas d’avoir été totalement tenus à l’écart des discussions avec le groupe Bolloré ainsi que de la décision finale. Ils s’inquiètent aussi de la « facture » de cette décision qui privé leurs administrés d’un service utile et qui fonctionnait assez bien selon eux.

 

Fermer le menu