Pedro Sánchez reçu par Anne Hidalgo

Pedro Sánchez reçu par Anne Hidalgo

Paris Vox – Anne Hidalgo va recevoir ce vendredi 29 juin, le nouveau Président du gouvernement d’Espagne, le socialiste Pedro Sánchez à l’Hôtel de Ville (Paris 4ème arrondissement).


Le site internet de la Mairie de Paris nous informe de la venue dans la capitale, ce vendredi 29 juin, du Président du Gouvernement espagnol, Pedro Sánchez. Cette visite à Paris se fait quelques jours après « l’accueil à Valence de l’Aquarius, un navire de l’ONG SOS Méditerranée dont la Ville de Paris avait participé au financement ».

Si la teneur des discussions n’a pas été précisée, on peut deviner que le choc migratoire sera à l’ordre du jour. Une allocution commune sera faite par Anne Hidalgo et Pedro Sánchez devant la presse après leur rencontre.

Le programme de la visite

La visite ressemble à une visite protocolaire assez classique.  On notera la tenue d’un mini concert du duo « Madame Monsieur » qui avait représenté la France à l’Eurovision. Le duo d’artiste interprètera leur chanson Mercy qui leur avait donné la 13ème place du Concours Eurovision.

Pedro Sánchez  

  • 16h30  : Accueil de Pedro Sánchez par Anne Hidalgo  dans la Cour intérieure de l’Hôtel de Ville
  • 16h45  : Entretien en tête à tête entre Pedro Sánchez et Anne Hidalgo dans le Bureau de la Maire
  • 17h45  : Discours de Pedro Sánchez et d’Anne Hidalgo dans le Jardin de la Nueve
  • 18h15  : Interprétation de la chanson Mercy par le duo parisien Madame Monsieur
Qui est Pedro Sánchez  ?

Pedro Sánchez, est le nouveau Président du gouvernement d’Espagne depuis le 2 juin dernier. C’est un économiste de formation, il a longtemps travaillé aux Etats-Unis.

Il est issu des rangs du parti socialiste ouvrier espagnol, équivalent espagnol du Parti Socialiste français. Il a succédé à Mariano Rajoy, président du Parti Populaire (équivalence LR en France) et nommé président du gouvernement entre 2011 et 2018. Le gouvernement établit par Pedro Sánchez est composé à 65 % de femmes. Le gouvernement a pris la décision d’accueillir l’Aquarius après le refus des autorités italiennes.

Fermer le menu