1er mai : Rassemblements patriotes à Paris

1er mai : Rassemblements patriotes à Paris

Paris Vox – Retour sur les rassemblements patriotes du 1er mai


Comme chaque année, le 1er mai est l’occasion pour la droite nationale et patriote de se réunir pour fleurir Sainte Jeanne d’Arc. Comme depuis quelques années, les nationalistes proposaient deux rassemblements, l’un organisé par le FNJ, l’autre par Jean-Marie le Pen.

FNJ à Saint Augustin…

Le Front National de la Jeunesse avait réuni ses sympathisants devant l’église de Saint Augustin. Plusieurs élus de la formation à la flamme tricolore étaient présents. Jordan Bardella, chef de file du FNJ étaient notamment entouré de Maître Wallerand de Saint-Just et du député du nord Sébastien Chenu.

 

Le responsable régional du Front National, maître Saint-Just, a pris la parole devant l’auditoire. Après avoir déposé une gerbe au pied de la statue de Jeanne d’Arc, une marseillaise a été chantée a capella par l’ensemble des participants.

La cérémonie, qui a duré une quinzaine de minutes, a réuni une cinquantaine de personnes. Le FN appelait ses soutiens à se rassembler à Cannes autour de Marine Le Pen.

…le « canal historique » aux Pyramides !

Une heure et demie après ce rassemblement, Jean Marie Le Pen appelait de son côté ses soutiens à se rassembler place des Pyramides pour fleurir Sainte Jeanne d’Arc. Étaient présents le Parti de la France et son président Carl Lang et plusieurs figures de la droite nationale tel Roland Hélie. Beaucoup de journalistes étaient également présents pour ce rassemblement. La foule est plus âgée que dans le premier rassemblement.

À l’arrivée de la voiture de Monsieur Le Pen, beaucoup de mouvements vers celle-ci.  Jean-Marie le Pen  est rentré dans l’hôtel Regina pour quelques minutes.

Il en est ressorti aux alentours de 11h30 pour se recueillir quelques instants devant la statue et la fleurir. Son retour vers l’hôtel s’est déroulé fait dans la cohue. De nombreux journalistes souhaitaient approcher le menhir qui a eu du mal à se frayer un chemin. Sa garde rapprochée et certains journalistes se sont bousculés mutuellement. Cette situation a eu le don d’agacer Jean-Marie le Pen qui a rappelé à l’ordre sa sécurité.

L’Action Française tractait dans les deux rassemblements pour mobiliser autour de son prochain colloque. Nous avons pu apercevoir certains manifestants présents aux deux lieux de rendez-vous, preuve que les querelles internes sont bien éloignées des préoccupations des militants patriotes. 

Fermer le menu