Retour sur les Bobards d’Or 2018

Retour sur les Bobards d’Or 2018

Paris Vox – La cérémonie des Bobards d’or se tenait au Théâtre du Gymnase, hier, lundi 12 mars.


Cette soirée, dont c’est la neuvième édition, met les bobards des « grands médias » à l’honneur. Les fausses nouvelles et autres “Fake News”, terminologie récemment introduite dans le circuit médiatique, ne datent en effet pas d’hier et ne sont pas l’apanage, loin s’en faut, des réseaux sociaux et des blogs de réinformation comme voudrait le faire croire le système.

Pour désigner le bobard de l’année, une sélection était proposée sur internet. Ceux ayant obtenus le plus de votes sont soumis au vote du public. Les bobards non finalistes sont rapidement évoqués, puis place à la véritable compétition. Les bobards finalistes, au nombre de cinq, sont étudiés de façon plus approfondie par le jury présent sur scène. 

Ce jury est composé de journalistes de différents médias indépendants. Présent, Nouvelles de France, Radio Libertés, Boulevard Voltaire et Sputnik sont ainsi représentés.

La cérémonie est présentée cette année par le tandem Philippe Christèle – Martial Bild.

Près de 700 personnes ont pris place dans le Théâtre du Gymnase, plus que l’an dernier donc !

Les bobards

Après un rapide discours d’introduction, les bobards sont énumérés. À chaque fois le modus operandi est le même, le bobard est expliqué puis décrypté par des membres du jury.

  • Premier Bobard abordé : l’affaire Théo
  • Deuxième bobard abordé : le bobard protéines

Intermède : présentation d’une vidéo sur la novlangue en matière d’immigration ou « comment est-on passé de l’utilisation du terme d’étrangers à exilés (en passant par clandestins, migrants, sans papiers, réfugiés…) »…

  • Troisième bobard : Yann Moix et les « violences policières » contre les migrants Calais
  • Quatrième bobard : manipulation de l’AFP sur l’affluence de la marche pour la Vie

Un reportage sur les Fake News Awards qui ont eu lieu aux États Unis, organisés par Breibart, est diffusé suivi d’une intervention du responsable de Breibart UK.

  • Cinquième bobard : Toulouse, bain de foule pour Emmanuel Macron
Place au vote

Le vote est serré entre le Bobard Théo et le Bobard Moix. C’est Moix qui finalement l’emporte à l’applaudimètre !

Trois acteurs de la réinformation montent ensuite sur scène pour un appel à promesses de dons

  • Ojim : Claude Chollet
  • Le Salon Beige : Michel Janva
  • Breizh Info : Yann Vallerie
Discours de clôture par Jean-Yves le Gallou

Jean-Yves le Gallou donne quinze conseils aux journalistes en guise de discours de conclusion :

  • Faire son introspection
  • Garder l’esprit critique
  • Il n’y a pas les gentils et les méchants : les faits sont complexes
  • Méfiez vous des bobards de guerres
  • Tirez les leçons des bobards du passé
  • Se garder des emballements médiatiques
  • Assumer les erreurs et Bobards
  • Éviter de hurler avec les loups : droit pour tous à une information équitable
  • Respecter la proportionnalité entre un fait générateur et les contre feu
  • Respecter les règles de comptage
  • Éviter le 2 poids 2 mesures
  • Méfiez vous de l’AFP : “L’AFP est une usine à bobards”
  • Méditer la parabole de la paille et de la poutre !
  • Soyez courageux !
  • Se battre pour la vérité

 

Fermer le menu