La baignade au lac Daumesnil tombe à l’eau

La baignade au lac Daumesnil tombe à l’eau

Paris Vox – C’était l’un des grands projets de la Mairie de Paris, annoncé pour l’été 2019, la possibilité de se baigner dans une partie du lac Dausmenil (12e), dans le Bois de Vincennes, ne verra finalement pas le jour.


Déjà contesté par les riverains, le projet s’est révélé finalement trop coûteux et techniquement irréaliste.

C’est donc une nouvelle déconvenue pour Anne Hidalgo et son équipe municipale. La maire (PS) du 12e, Catherine Baratti-Elbaz, a en effet annoncé aux élus de gauche de l’arrondissement que le dossier était « classé« . Raison officielle avancée :  l’appel d’offres aurait été infructueux. Mais, en coulisses, on sait que bien d’autres raisons ont justifié ce retrait « diplomatique  » du projet de baignade.

Le caractère «  écologique  » du projet était notamment  fortement contesté, d’un côté par direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie et de l’autre par les associations de défense de l’environnement qui craignaient que la baignade perturbe l’équilibre du milieu naturel.

Pour compenser cet abandon, la Mairie de Paris  envisage l’installation sur la pelouse de Reuilly d’un bassin estival mobile de 10 m de large sur 15 m de long (et 1,10 m de profondeur). Un projet 20 fois moins cher que celui de l’aménagement du lac.