« Debout la France » dénonce les fermetures de classes dans les Yvelines

« Debout la France » dénonce les fermetures de classes dans les Yvelines

Paris Vox – La section des Yvelines du mouvement de Nicolas Dupont-Aignan a publié un communiqué de presse dénonçant les fermetures de classe annoncées dans le département. Pour elle, ce projet du Ministre Blanquer « met en danger l’école ».


En effet, selon le Comité technique spécial départemental consacré à la carte scolaire dans les Yvelines, 60 classes supplémentaires vont ouvrir en septembre mais, dans le même temps, ce sont pas moins de 103 classes qui vont fermer, soit une perte nette de 43 classes pour le département.

S’élevant contre cette perspective, les responsables départementaux de Debout la France rappellent le « discours d’Emmanuel Macron cet été au Sénat qui promettait qu’aucune classe en milieu rural ne fermerait.  » «  On est bien loin de la réalité quand on voit que de petites communes rurales comme Longnes (1440 habitants), Brueil-en-Vexin (694 habitants, nombre en hausse) ou Ablis (3 426 habitants, en hausse)  vont perdre des classes  » ajoutent-ils.

Ainsi, Nicolas Dupont-Aignan et Debout la France dénoncent une nouvelle fois le grand écart entre le discours et les actes de ce gouvernement. Pour eux, le dédoublement des classes de CP et de CE1 en REP est une bonne mesure, mais elle ne doit pas se faire au détriment des communes rurales, déjà touchées par un manque de moyens.

 

Fermer le menu