Journée de la femme : les mesures annoncées par la Mairie de Paris

Journée de la femme : les mesures annoncées par la Mairie de Paris

Paris Vox – La journée internationale de la femme se tenait le jeudi 8 mars. La Ville de Paris a annoncé plusieurs actions en faveur de l’égalité dans le domaine culturel dont la mise en place de statistiques sexuées.


“La ville de Paris se mobilise au quotidien dans la lutte pour les droits des femmes.” Cette année, la journée de la femme a été placée sous le signe de la culture par Anne Hidalgo.

Les deux adjoints d’Anne Hidalgo, Bruno Julliard et Hélène Bidard, ont annoncé la mise en place d’un plan d’actions en faveur de l’égalité dans le monde de la culture. Ce plan d’actions donne une colonne vertébrale à l’action municipale jusqu’à la fin du mandat en cours.

On notera que parmi les mesures annoncées figure la réalisation de statistiques sexuées. Cet outil sera certainement un sujet de débat tant ce type de statistiques fait débat. 

Les mesures se partagent en quatre parties.

Lutter contre les stéréotypes à travers l’éducation et l’enseignement artistique

-Définition d’un programme de sensibilisation à destination du public parisien dans les
conservatoires avec la mise en place d’ateliers de découverte de disciplines et d’instruments ; et dans les bibliothèques à travers la publication systématique de bibliographies jeunesse non stéréotypées et l’acquisition de livres jeunesse non stéréotypés.
-Réalisation d’un plan de formation spécifique à destination des personnels de la ville sur la lutte contre les stéréotypes

Garantir l’égalité professionnelle, salariale et l’accès aux postes de direction.

-Accompagnement des candidatures féminines dans les concours de la fonction publique
permettant l’accès à des postes de direction.
-Poursuite de la politique de nomination paritaire des directions des équipements culturels.
-Candidatures d’équipements culturels municipaux à la labellisation « Egalité » auprès de
l’AFNOR.

Valoriser et promouvoir la création artistique féminine des femmes

-Développement de la dénomination féminine des équipements culturels ;
-Collaboration avec les opérateurs culturels (musées, théâtres, salles de concerts, orchestres) à travers les conventions d’objectifs afin d’intégrer la place des femmes artistes et la diffusion de leurs œuvres comme priorité.

Réaliser des statistiques sexuées pour rendre visible les inégalités et élaborer un diagnostic sur les inégalités observées sur le territoire parisien

 

 

 

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance