Paris : rassemblement « contre la violence et pour la démocratie »

Paris : rassemblement « contre la violence et pour la démocratie »

Paris Vox – Plusieurs élus parisiens appellent à un rassemblement ce jour, vendredi 16 juin, Place Maubert (5ème Arrondissement) pour dénoncer « la violence et promouvoir la démocratie ».


A l’appel de plusieurs élus parisiens de différents partis un rassemblement contre la violence et pour la démocratie est organisé ce jour.

Le rassemblement s’organise à l’endroit où Nathalie Kosciusko-Morizet est tombée hier après avoir été semble-t-il bousculée par un homme, place Maubert. La députée de l’Essonne, qui fait campagne à Paris où elle se présente, a été conduite à l’hôpital. Elle y a passé la nuit en observation. L’élue souffrirait d’un traumatisme crânien.

Les réactions politiques ont été unanimes pour condamner cet acte. Le Premier Ministre s’est même déplacé au chevet de l’élue à l’hôpital Cochin qu’il a trouvé  « secouée ».

Malgré l’empathie que l’on peut avoir pour la jeune femme, ce rassemblement contre la violence proposé ce jour semble assez indécent, en tout cas disproportionné, la violence que feigne de découvrir aujourd’hui nos élus parisiens est pourtant prégnante dans notre société depuis de nombreuses années et sous des formes beaucoup plus extrêmes (et ce sans même parler des attentats islamiques qui ont ensanglanté Paris et le pays). Ainsi, lors du seul mois de mai 2017 on dénombre sur le territoire français  :

  • 72 homicides
  • 68 656 vols (ne sont pas comptés ici les cambriolages ou les vols dans les véhicules)
  • 19 043 coups et blessures volontaires

(Source  : Interstats / ministère de l’Intérieur)

La violence est devenue la triste habitude de trop nombreux français. Les statistiques laissent donc apparaître 26 coups et blessures volontaires chaque heure en France. De cela les élus parisiens se gardent bien de parler tant que « l’un des leurs » n’est pas victime directe d’un incident pour le moins mineur.

Le tract annonçant le rassemblement ne parle pas non plus de ce qu’a subi le maire de Montfermeil, Xavier Lemoine, renversé volontairement par un scooter pour avoir voulu mettre un terme à un rodéo de deux-roues dans sa commune. Nous vous annoncions hier ce qu’a subi l’édile dionysien  : https://www.parisvox.info/2017/06/15/montfermeil-xavier-lemoine-renverse-devant-mairie/. Le maire de Montfermeil a été semble-t-il attaqué en voulant physiquement s’imposer face aux personnes qui font régner la terreur dans sa ville, il mériterait d’être soutenu pour cela. Pourtant c’est le grand silence médiatico-politique autour de cette affaire pourtant autrement plus grave que l’évanouissement, certes regrettable et choquant, de NKM.

 

Fermer le menu