Suite aux vols et à la dégradation de ses vélos, Gobee.bike jette l’éponge…

Suite aux vols et à la dégradation de ses vélos, Gobee.bike jette l’éponge…

Paris Vox – La société de vélos en libre-service Gobee.bike, qui avait déployé 2 000 vélos verts dans les rues de la capitale, a annoncé ce samedi soir, 24 février, la fin « immédiate » de son service en France.


«  Notre bonne volonté et nos efforts n’auront pas suffit  » déplore la société dans un communiqué.

Depuis la mi-décembre, c’est un effet domino de dégradations qui s’est abattu sur la flotte de vélos. Des actes de vols, recels de vol et de détériorations qui n’ont fait que s’amplifier, devenant le nouveau passe-temps d’individus, encouragés par des contenus largement diffusés et partagés sur les réseaux sociaux.

Le bilan de Gobbe.bike à Paris est éloquent : en à peine trois mois d’activité parisienne, plus 3 200 vélos ont été dégradés alors que seuls 2000 étaient à disposition des parisiens en même temps

Pas facile de s’installer dans une ville où la petite délinquance semble agir en toute impunité…

Entre ce retrait et les divers retards de mise en place du nouvau Vélib’, les cyclistes parisiens ne sont vraiment pas à la fête !