Ses voisins d’hôtel font du bruit : il les trucide.

Ses voisins d’hôtel font du bruit : il les trucide.

Paris Vox – Débute aujourd’hui, mardi 20 février, devant les assises de l’Essonne,  le procès d’un chauffeur-livreur accusé de triple meurtre.


Les faits, terribles, remontent à 2014 lorsque l’homme habitait dans un hôtel de Draveil (Essonne) qui accueille une clientèle dont une part importante est en difficulté sociale.  Commençant son travail à 4 heures du matin, le chauffeur-livreur se couche tôt, vers 19 heures tous les soirs. Dans la chambre voisine habitent trois marginaux qui, un soir, fortement alcoolisés, font beaucoup de bruit et gênent le sommeil du chauffeur-livreur. L’homme se rend alors une première fois chez ses voisins pour leur demander de faire moins de bruit, mais, réveillé une seconde fois à 2 heures du matin, il s’y rend à nouveau et c’est là que le drame se noue. Au matin, la police va découvrir les corps sans vie des trois marginaux, lardés d’une multitude de coups de couteau.

Le chauffeur-livreur, réputé  sans histoire, est interpellé dans la journée et reconnait rapidement les faits. Il explique s’être senti menacé.

Il risque la réclusion à perpétuité. Le verdict sera prononcé vendredi.

Fermer le menu