Dropkick Murphys au Zénith de Paris !

Dropkick Murphys au Zénith de Paris !

Paris Vox – Le groupe celto-punk Dropkick Murphys se produisait au Zenith de Paris vendredi 16 février et samedi 17 février. Nous y étions !


Dropkick Murphys est de retour à Paris. Pour sa tournée européenne, le groupe de Boston a emmené avec lui Glen Matlock (bassiste des légendaires Sex Pistols) ainsi que le groupe de Los Angeles Flogging Molly.

La première partie de Glen Matlock en acoustique fait monter doucement l’ambiance. Flogging Molly arrive ensuite sur scène. « Drunken Lullabies » lance le concert sur de bonnes bases. L’ambiance est immédiatmement électrique dans un Zénith de Paris bien rempli (la billetterie était épuisée plusieurs semaines avant le concert). Flogging Molly prend plaisir à jouer à Paris et dédie une chanson aux victimes du Bataclan. Le groupe joue ses tubes et enchaine pour le plaisir du public parisien. La prestation du groupe terminée, place à la tête d’affiche !

Dropkick Murphys est attendu. Le public chante pour faire monter le groupe sur scène. Les premières notes de « The Foggy Dew » de Sinéad O’Connor sont le signe que le concert va enfin commencer !

Et cela commence fort avec la chanson « The State of Massachusetts » suivi de « The Boys Are Back ». Le concert démarre dans une explosion musicale. La programmation des titres n’est pas la même que celle de la veille.  Le groupe enchaine les chansons. Le medley « Barroom Hero / Do or Die / Never Alone / Boys on the Docks » est particulièrement apprécié par le public.

En fosse, cela s’agite bien et le pogo prend de l’ampleur.

Les gens dans les gradins sont debouts et l’ambiance est bonne. Le groupe de Boston ne joue pas que ses tubes. Mais les chansons les plus attendues sont toutefois jouées, « Rose Tattoo », « Johnny », « I Hardly Knew Ya ». Le groupe effectue deux chansons en rappel dont » I’m Shipping Up to Boston ».

Belle soirée au Zénith de Paris avec une prestation rock des plus réussies !

 

Fermer le menu